Morphologie aspectuelle et évaluative en français et en serbe

Dany Amiot & Dejan Stosic
Classé dans : Numéro 22 — 2015

Télécharger / Download

Résumé : Cet article teste l’hypothèse de Grandi (2009 : 62), selon laquelle il existerait, dans la morphologie verbale, une sorte de partage des tâches entre langues à dérivation évaluative et langues à dérivation aspectuelle, sur deux langues typologiquement différentes, le serbe (une langue slave à morphologie aspectuelle développée) et le fran-çais (une langue romane à morphologie aspectuelle pauvre). Nos analyses ne confirment pas réellement l’hypothèse de Grandi : nous montrons que, si effectivement le français moderne, comme l’italien, correspond au modèle proposé par Grandi, ce n’est le cas ni de l’an-cien, ni du moyen français, où évaluation et aspect morphologiques coexistaient, et cela est encore plus évident en serbe à l’heure ac-tuelle, où aspect et évaluation morphologiques sont complètement intriqués.


Abstract : Aspectual and evaluative morphology in French and Serbian
 This paper sets out to test Grandi’s (2009: 62) hypothesis that there must be in verbal morphology some sort of typological task-sharing between aspectual marking and evaluation marking. In order to do this, we rely on data from two typologically different languages, Serbian (a Slavonic language with a developed aspectual morpho-logy) and French (a Romance language with a poor aspectual mor-phology). Our study does not confirm Grandi’s assumption: we show that, even though Modern French, just like Italian, complies with Grandi’s hypothesis, it was not the case in Old French and in Middle French, in which developed morphological aspect and morphologi-cal evaluation coexisted. This is even more obvious in present-day Serbian, in which aspectual marking and evaluation marking are fully conflated.