Phraséologismes pragmatiques des annonces ferroviaires

Dorota Sikora

Télécharger / Download

Abstract

The present study investigates human live announcements performed on board of French fast trains TGV. On closer examination, they appear to be highly conventionalised preconstructed texts (text models as described in Gülich & Krafft, 1997). Firstly, the analysis focuses on lexical prefabicated chunks (mostly collocations) embedded in recurrent syntactic patterns the announcements are composed of. Hence, we assume that they should be considered phraseological units at discourse, as well as at syntactic and lexical levels. Further, preconstructed entails constructed: as a matter of fact, these announcements have been built up by institutional authors on purpose, to serve as tools, when uttered by the speaker in professional interactions. Secondly, it is possible to relate particular preconstructed elements to directive speech acts that the speakers have to perform as frontline workers. Given the transactional situation they are involved in, they can hardly use only overt directives, such as imperative constructions or performative verbs. Consequently, preconstructed elements are designed with the aim, on the one hand, of providing the hearer with maximal relevance to quickly grasp implicatures, and on the other, that of improving the relational parameters between interlocutors.

Keywords: pragmatic phraseology, preconstructed language, indirect directive acts

____________________________________________________________________

Résumé

L’article présente une analyse des annonces prononcées par le personnel à bord de trains à grande vitesse en France, en montrant qu’elles sont à considérer comme des phraséologismes forgés pour répondre à des contraintes et objectifs pragmatiques précis. La première partie s’intéresse aux processus de (pré)fabrication de ces segments textuels dont la phraséologisation s’articule sur le plan discursif, syntaxique et lexical. À ce stade de l’analyse, on identifie également un locuteur multiple, donc le caractère polyphonique de ces phraséologismes. La seconde partie de la présente étude s’attache à montrer les fonctions pragmatiques des séquences préfabriquées, destinées à réaliser des actes de discours indirects, pour la plupart injonctifs. D’une part, le recours à des segments préfabriqués assure, dès le plan linguistique, une pertinence maximale pour comprendre la visée injonctive implicite, de l’autre, il renforce les paramètres favorables à la réussite de ces actes indirects. Il apparaît ainsi que les annonces ferroviaires en tant que modèles de texte (Gülich & Krafft, 1997) et les structures phrastiques phraséologisées qui les composent peuvent être considérées comme des outils pour réaliser « la part langagière du travail » (Boutet, 2001) qui incombe aux locuteurs.

Mots-clefs : phraséologismes pragmatiques, préfabrication, actes injonctifs indirects